La forteresse de Nimrod est un site historique au pied du mont Hermon dans le nord d’Israël. Le château-forteresse est perché sur une crête de 800 m de haut entourée de falaises abruptes spectaculaires et est le plus grand château médiéval survivant en Israël. La forteresse de Nimrod est également appelée Château de Nimrod et Qal’at al-Subeiba en arabe qui signifie littéralement « Château de la Grande Falaise. »Construite à l’origine en 1229 pour protéger la voie d’accès à Damas, la forteresse de Nimrod est aujourd’hui un parc national israélien protégé.
Histoire de la forteresse de Nimrod

La forteresse remonte au règne d’Al-Aziz Othman, qui a pris le contrôle de la région de 1218 à 1232. Une inscription sur les murs de la forteresse confirme le nom du souverain au moment de la construction. La forteresse a été construite à la hâte en seulement trois ans pour se défendre contre l’arrivée de l’armée du kaiser allemand Friedrich II en 1227. La structure était stratégiquement positionnée sur une crête surélevée surplombant une route menant de la vallée de Hula à Damas. En 1253, Louis IX de France mena les Croisés dans une attaque contre la forteresse de Nimrod mais échoua. Plus tard, lorsque la région était sous domination mamelouke, Baibars fit rénover et agrandir le château de Nimrod. Baibars a placé Bilich sous le contrôle de la région et il a continué à travailler sur le château de Nimrod en ajoutant des tours. L’état de la forteresse déclina après l’expulsion des Croisés en 1291. Sous les Ottomans, le château de Nimrod a été utilisé comme prison et au 16ème siècle, il a été abandonné et utilisé uniquement par les bergers comme abri. Le château a subi des dommages à la suite d’un tremblement de terre qui a frappé la région en 1759 et la structure a été négligée jusqu’aux années 1920, lorsque l’armée française l’a utilisée. Les Français ont ouvert le mur occidental de la forteresse en créant une entrée qui est restée jusqu’à aujourd’hui. Pendant la guerre des 6 Jours en 1967, les Syriens ont utilisé la forteresse comme point d’observation de l’artillerie et la structure a subi des dommages. Dans l’histoire plus récente, la forteresse de Nimrod a été restaurée et est protégée en tant que parc national.
Forteresse de Nimrod Aujourd’hui

Aujourd’hui, la forteresse de Nimrod est un parc national où les visiteurs peuvent admirer la vue sur la Galilée et la vallée de Hula depuis la tour ouest. Aussi, voir le donjon où se trouve la partie la plus haute du château et offre une vue sur le mont Hermon et le Golan. La tour nord est un point de vue face à la frontière israélo-libanaise. L’inscription Baibars près de la porte ouest datant de 1275, la tour sud-ouest de 4 étages, la citerne d’eau, la « belle tour » à sept côtés, le donjon, les douves, la tour nord, la porte ouest et le passage secret descendant un escalier de 27 mètres. En plus de la beauté et de l’histoire de la forteresse de Nimrod, la région environnante possède de précieux bosquets naturels de chênes, une flore et une faune uniques ainsi que de rares salamandres vivent dans les citernes d’eau du château.

Vous voulez voir la vue depuis la forteresse? rejoignez une visite privée du Plateau du Golan.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.